Quel est le rapport à la donnée des administrations publiques ? (via infodsi.com)

A l’heure où le Gouvernement déploie sa feuille de route sur l’ouverture et l’exploitation de la donnée, Invenis a mené une étude relative à la perception des agents publics vis-à-vis de l’usage de la data au sein de leur administration. Quelle est la situation de la data dans l’administration publique française ? Quels sont les freins à l’utilisation efficace de la donnée ? Quel a été l’impact de la crise sanitaire ? Autant de questions, et bien d’autres, auxquelles Invenis apportent aujourd’hui une réponse. 

« Les données constituent un levier essentiel de la transformation numérique dont le Gouvernement a fait un objectif clé, indique Grégory Serrano, cofondateur d’Invenis. La crise sanitaire a en effet démontré, s’il le fallait, que la donnée est un outil majeur d’aide à la prise de décision. La raison en est simple : on comprend et pilote bien uniquement ce que l’on peut mesurer. » Ainsi, 58% des sondés disent analyser leurs données en vue d’améliorer les politiques publiques. Une tendance encore plus affirmée dans les administrations locales que dans les administrations centrales (64% contre 56%). Arrivent bien plus loin la volonté d’innovation dans les administrations (24%) et de transparence avec les citoyens (18%).

Les réponses des sondés sont parfaitement en phase avec les ambitions de la France en fait d’analyse des données. L’amélioration des politiques publiques est en effet un des grands enjeux du plan d’accélération de la transformation numérique de l’État et des territoires, et plus spécifiquement de la nouvelle stratégie data voulue par le gouvernement.

Réorganiser les administrations pour valoriser la data
Pour 67% des répondants, l’amélioration de l’organisation interne des administrations est le grand enjeu des 12 prochains mois en matière de valorisation des données. Au sein des administrations locales, ce chiffre passe à 74% pour les administrations locales, contre 68% pour les administrations centrales. Plus loin, on retrouve l’investissement (18%) et l’adoption de nouvelles technologies telles que l’IA et le Big Data (15%). Ici encore, une décomposition plus fine selon le type d’administration est intéressante : les nouvelles technologies préoccupent davantage les administrations centrales que locales (17% contre 9%), ces dernières accordant plus d’importance à l’investissement (17% contre 15%).

La question de l’adoption de l’IA et du Big Data intéresse surtout les administrations centrales, probablement parce qu’elles sont plus avancées sur le front de la transition numérique. Néanmoins, les chiffres de l’étude montrent que, pour la majorité des sondés, la grande priorité est de repenser, adapter et créer une nouvelle organisation au sein des administrations. A cet effet, plusieurs points devront être considérés :

  • Les infrastructures SI de chacune des administrations
  • La gouvernance de la donnée et le Data Management
  • La préparation, le nettoyage et l’analyse des données
  • L’identification de cas d’usage auprès des équipes métiers
  • La création d’une équipe compétente et prête à porter les sujets de la data.

Plus de 9 administrations sur 10 se sentent insuffisamment matures
Très majoritairement, les administrations ne se considèrent pas comme suffisamment mûres dans le domaine de l’analyse des données. Si 7% d’entre elles se perçoivent matures, 93% se jugent peu ou pas matures (58%) ou seulement en phase de maturité (35%). L’étude fait cependant apparaître d’importantes disparités selon le type d’administration. 63% des infrastructures centrales se pensent matures contre seulement 26% des administrations locales. Autrement dit, les 3/4 des services locaux s’estiment en retard pour ce qui à trait à l’usage de la donnée.

C’est l’un des grands enseignements de l’étude : d’abord portée et impulsée par les administrations centralisées, la transformation numérique souhaitée par le gouvernement paraît avoir du mal à se concrétiser aux échelons locaux. Manque de moyens ? de temps ? de compétences ?

Suite de l’article ici => https://infodsi.com/articles/192046/quel-est-le-rapport-a-la-donnee-des-administrations-publiques.html