Bpifrance injecte 4 millions d’euros dans Ubble, spécialiste de la vérification d’identité en ligne (via usine-digitale.fr)

Ubble a développé un dispositif de vérification de l’identité en ligne. Grâce à la reconnaissance vidéo en temps réel, les entreprises utilisatrices (banques, assurances, sociétés de services…) peuvent authentifier leurs clients à distance. Bpifrance utilise cette solution depuis la pandémie de Covid-19 et vient d’injecter 4 millions dans la jeune pousse.

ALICE VITARD | PUBLIÉ LE 25 OCTOBRE 2021 À 17H55

CYBERSÉCURITÉ,   BIOMÉTRIE,   INTELLIGENCE ARTIFICIELLE

Utilisateur de sa solution depuis la crise du Covid-19, Bpifrance vient d’investir 4 millions d’euros dans Ubble, une start-up spécialisée dans la vérification d’identité à distance. L’investissement a été réalisé en obligations convertibles via le fonds Digital Venture. Cette nouvelle enveloppe s’ajoute aux 10 millions d’euros déjà levés par Ubble en juin 2020 auprès de Partech et Breega.

LUTTER CONTRE LES USURPATIONS D’IDENTITÉ
Ubble a été fondée par François Wyss (ex Google), Juliette Delanoë (ex Gemalto) et Nicolas Debernardi (ex Citreo) en 2018. Elle est à l’origine d’un dispositif de vérification de l’identité pour lutter contre les usurpations et les fraudes. Grâce à la reconnaissance vidéo en temps réel, il permet d’attester de la correspondance entre un papier d’identité et le visage d’une personne.

Concrètement, les utilisateurs sont invités à envoyer une vidéo en direct de leur visage et de leur pièce d’identité. Le flux vidéo est analysé afin de vérifier l’authenticité de la personne et de sa pièce d’identité. Des experts d’Ubble valident dans un second temps les résultats de l’analyse. C’est ce système hybride, entre automatisation et vérification humaine, qui garantit une haute fiabilité, d’après la jeune pousse.

LES BANQUES ET ASSURANCES COMME PREMIERS BÉNÉFICIAIRES
A l’origine, cette solution – dont l’implémentation est de 10 jours ouvrés – s’adressait plus particulièrement aux banques et aux assurances. Celles-ci doivent remplir un certain nombre d’obligations, comme le processus KYC (Know Your Customer) visant à lutter contre le blanchiment d’argent. A ce titre, Ubble est utilisé par Sofinco (Crédit Agricole) par exemple.

Aujourd’hui, la start-up a su conquérir d’autres secteurs comme le transport, la signature électronique ou encore la livraison de nourritures. Son portefeuille de clients compte Vybe, Yousign, Heetch, Bolt, Virtuo, Frichti ou encore Stuart. Au total, elle compte une cinquantaine de clients en France et en Europe.

Les cas d’usage sont donc assez divers. Bpifrance a par exemple intégré la solution d’Ubble lors de la crise du Covid-19 dans « une plateforme de crédit automatisée » pour « vérifier l’identité des demandeurs de prêts entièrement à distance« . La solution a été intégrée sous forme d’API sur le site web de la banque publique. Des dizaines de milliers de vérification d’identité ont ainsi été effectuées.

UNE SOLUTION SOUVERAINE COMME ARGUMENT PHARE
Ubble se targue d’être une solution souveraine. Un argument phare en particulier dans le secteur sensible de l’identité, monopole régalien en principe. En effet, elle a choisi 3DS Outscale pour héberger ses données. La filiale de Dassault Systèmes dispose du label « SecNumCloud », décerné par l’Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information (Anssi), qui garantit un environnement cloud respectueux des données personnelles et présentant le plus haut niveau de sécurité.

La suite ici : https://www.usine-digitale.fr/article/bpifrance-injecte-4-millions-d-euros-dans-ubble-specialiste-de-la-verification-d-identite-en-ligne.N1153297