MAC2C, la start up qui monte

La start up qui monte

C’est l’exemple même des petites sociétés que les « grands » de la microélectronique cherchent à attirer autour d’eux, au sein de l’écosystème sophipolitain. Née en avril 2009 et installée sur la technopole avec une équipe de 7 personnes via l’incubateur Télécom Paris, MAC2C est spécialisée dans la mise en place d’applications de services Cross média sur mobiles. Sa première « trouvaille » : un procédé technique qui permet la pagination de contenus, notamment de petites annonces, et de leur diffusion sur téléphone. « Notre système permet une recherche très ciblée et une mise en relation avec les profils inscrits partout dans le monde en moins d’une minute », souligne Pierre Lafon, le fondateur. (…)  Le site www.cotedazuremploi.com l’utilise déjà pour diffuser ses offres, et MAC2C travaille actuellement sur le projet de la direction des ressources humaines virtuelle lancée sur Sophia Antipolis.
(…)

Un beau succès qui a été possible notamment grâce au soutien de l’incubateur Télécom Paris et d’Orange. Et qui pourrait être encore optimisé avec le projet d’un système d’encadrement lancé par les grands industriels du secteur. « C’est une très belle initiative. En tant que start-up, on se heurte souvent à des problèmes de financement.

Le soutien des grandes sociétés nous apporte une crédibilité qui facilite les négociations. Le fait de dynamiser en y attirant de plus en plus d’entreprises est également bénéfique pour nous. Nous sommes souvent isolés en tant que petites sociétés, cela permet des échanges. On peut s’aider, se nourrir des expériences et des moyens des autres », conclut Pierre Lafon.

F.B

 

source : Nice Matin du 15/10/10